9Club Lyrics - Wallace Cleaver — Covers de Chansons

PAROLES

[Refrain]
9club, faut qu’je 9club
J’vis dans l’thriller, mort en trailer comme Michael
Il faut qu’ça cartonne, j’ai fumé quatre tonnes
J’l’ai dans l’cœur, faut qu’je score, faut qu’je fasse 9club

[Couplet 1]
Le gazon est noir de cendres, j’vais claquer trop jeune, je l’sais
Fusil d’chasse dans la chambre, j’les écoute, j’ai envie d’sser-p’
Mais chez moi, t’sais pas où c’est, la tête qui tourne dans l’carrousel
J’suis comme la jambe d’Djibril Cissé ou l’dernier portrait d’Roosevelt
Pansement au cas où j’saignе, franchement, c’est pas assеz
J’m’en branle, je veux de Rembrandt et elle m’bouffe tout le sexe
Oh, j’suis perdu je roule un pli, j’me fais une cheville sur un flip
Ce sera la main dans le slip que j’battrai les records de la SNEP
Je m’agenouille et je prie l’tonnerre, j’suis ni faux, ni trop vrai
Image transformées en film d’horreur, pour télécharger mon son, faut dix Torrent

[Refrain]
9club, faut qu’je 9club
J’vis dans l’thriller, mort en trailer comme Michael
Il faut qu’ça cartonne, j’ai fumé quatre tonnes
J’l’ai dans l’cœur, faut qu’je score, faut qu’je fasse 9club

[Couplet 2]
Je les fumais avant l’heure, suis-je les deux doigts de Michel Welbeck ?
C’est un crime, appelle les ‘deck, j’les vois bander sur des mineurs
Sur un fil comme un démineur, en concert, j’distribue des minerves
Noie mes larmes dans des liqueurs, toute l’année comme si c’était l’hiver
J’veux plus qu’la sueur macère dans mes artères, me désaltère
Être dans l’brasier avec des brassières, la gueule par terre forme un cratère
À la guerre comme à la guerre, main de l’archer, flow d’un Karcher
C’est plus des échecs, c’est des haltères, à force de marcher, j’suis à ma recherche

[Refrain]
9club, faut qu’je 9club
J’vis dans l’thriller, mort en trailer comme Michael
Il faut qu’ça cartonne, j’ai fumé quatre tonnes
J’l’ai dans l’cœur, faut qu’je score, faut qu’je fasse 9club

[Outro]
J’regarde pas la télé, je dors
J’fais le mort, comme mes rêves de gosse
J’regarde pas la télé, je dors
J’fais le mort, comme mes rêves de gosse

PARTAGER

PUBLICITE