Freestyle Booska Bât 7 Lyrics - 7 Binks — Covers de Chansons

PAROLES

[Couplet 1 : 2zé]
Enculé, j’recompte mon oseille et j’remercie le ciel (Dieu merci)
Tellement dominant que j’me sers dans ton assiette (C’est léger)
Enfoiré, j’suis accro qu’aux billets (la monnaie), la cité, en croco habillé
Gare de Grigny, tu finis dépouillé (waw, salope)

[Couplet 2 : Bolémvn]
Doudou Sankhara, du Seven vous salut, j’suis avec tous mes gars, ça défonce grave (yeah, yeah, yeah)
Trop de fans depuis qu’j’suis dans les actus, monnaie fait que dе rentrer, j’me sеns bien (sens bien)
Dans le bâtiment, y a la potion (poh), j’suis fort et j’le fais sans m’en rendre compte (oui)
Manie très bien toutes les positions, super karaté comme Jet Li dans films d’action

[Couplet 3 : Shotas]
On a connu les moments secs, y avait du shit, pas de cahier dans mon sac
Démarre la Bec’, fous-la en arrière et ça part en chasse à l’homme si y a la BAC
Je descends plus, je remonte (salope)
Elle descend plus, elle remonte (tiens)
Elle suce ma queue encore un peu et à la fin, j’la démonte

[Refrain : Bolémvn & Koba LaD]
Ouh merde, c’est encore nous le Bâtiment 7, puissant comme les armes à Poutine
Le flow, la mélo’ et les gestes, on manie ça bien et j’vois qu’à côté ça copie (Gang gang)
Salut, ça va ? Nous, c’est cool, l’encaissement fait partie de notre routine
Tu veux savoir comment être fort ? Regarde-nous faire à la cité
Et c’est vacances, j’ai pas bougé sa mère, j’ai fait que recompter tout d’cet été
Des dix balles comme des bateaux, les vingt balles sont bien moussés et tout pâteux
Toujours dans l’bendo même si j’ai pété, j’peux pas m’arrêter, boy, j’suis trop bon dedans
Je bande à chaque élastique, y a que les novices pour croire que c’est facile

[Couplet 4 : Kodes]
Moi aussi j’ai le M sur le front, j’suis fonce-dé, j’ai bédave comme un fou
Si j’dégaine un pétard de mon fut’, c’est p’t-être que j’vais tirer dans la foule
J’pense qu’à faire de la monnaie, Kodes la barrière, tu connais
La bouteille finit siphonnée (sheesh, sheesh)
Et j’ai vu les jaloux s’affiner depuis qu’on maîtrise la symphonie

[Couplet 5 : Koba LaD]
J’bois du Cognac comme Tupac du lundi au lundi, j’fume la beuh de Biggie Smalls
J’baise que des gros culs d’bâtard, des putain d’gros culs refaits comme Kardashian Kim
19 piges sa mère, j’fais le tour d’la sphère, j’fous la merde et j’remonte sur ma planète
Toujours en TT, là, j’suis au tel-hô avec une meuf d’la télé-réalité

[Refrain : Bolémvn & Koba LaD]
Ouh merde, c’est encore nous, le Bâtiment 7, puissant comme les armes à Poutine
Le flow, la mélo’ et les gestes, on manie ça bien et j’vois qu’à côté ça copie (Gang gang)
Salut, ça va ? Nous, c’est cool, l’encaissement fait partie de notre routine
Tu veux savoir comment être fort ? Regarde-nous faire à la cité
Et c’es vacances, j’ai pas bougé sa mère, j’ai fait que recompter tout d’cet été
Des dix balles comme des bateaux, les vingt-balles sont bien moussés et tout pâteux
Toujours dans l’bendo même si j’ai pété, j’peux pas m’arrêter, boy, j’suis trop bon dedans
Je bande à chaque élastique, y a que les novices pour croire que c’est facile

[Couplet 6 : Keusty]
Keusty pal, du 7 à la B (shu, shu), y a d’la C, du pilon, y a d’la beuh
On va baiser d’abord, ensuite prends ton Uber, si on déboule, on finit à la barre
Drive-by dans l’G7R, une balle, tu quittes la Terre
J’peux les tordre de les retordre jusqu’à qu’ils disent “Keusty c’est toi l’plus fort”

[Couplet 7 : Kaflo]
J’écoute les sirènes, c’est les bleus qui débarquent, posé avec l’équipe, il faut qu’on les démarre
On se connait avant la musique, on va mettre des fessées comme l’a fait Munich
J’me trimballe avec de la moula, à 14 heures, j’étais avec le Glaza
Et ça faisait tourner tout comme le Barça, enchanté monsieur, madame, c’est du7k

[Refrain : Bolémvn & Koba LaD]
Ouh merde, c’est encore nous, le Bâtiment 7, puissant comme les armes à Poutine
Le flow, la mélo’ et les gestes, on manie ça bien et j’vois qu’à coté ça copie (Gang gang)
Salut, ça va ? Nous, c’est cool l’encaissement fait partie de notre routine
Tu veux savoir comment être fort ? Regarde-nous faire à la cité
Et ces vacances j’ai pas bougé sa mère, j’ai fait que recompter tout cet été
Des dix balles comme des bateaux, les vingt-balles sont bien moussés et tout pâteux
Toujours dans l’bendo même si j’ai pété, j’peux pas m’arrêter, boy, j’suis trop bon dedans
Je bande à chaque élastique, y a que les novices pour croire que c’est facile

PARTAGER

PUBLICITE