Harira Lyrics - Benab — Covers de Chansons

PAROLES

[Intro : Benab]
Toi, tu voulais la villa et la vie de Gaviria
Ça crie partout sur le rrain-te, ça gé-char à Almeria
C’est rude un peu comme la vida, on a connu miseria
Comme Benze, je crache sur ton rrain-te mais jamais dans la harira

[Refrain : Benab]
Poto, vide la caisse, ouais, faut faire du chiffre
J’suis en jet-ski, j’v’-esqui la pointe du Rif
Loin des murs d’la tess ou des bancs d’la SPIP
J’suis dans toute la ville comme la BAC de nuit

[Couplet 1 : Mister V & Benab]
2 heures du mat’, j’fais les 100 pas (les 100 pas, j’fais les 100 pas)
Mon amertume, je le sens pas (yah, yah)
J’entends des trucs invraisemblables (blah, blah, blah, blah)
J’attends celui qui m’descendra (touh, touh, touh)
J’étais dans l’trou, au clair de la rue, mains dans la boue, pas dans la farine
Révolté comme 2Pac Amaru, noyé dans l’binks, j’suis pas d’la marine
On était en échec scolaire, aujourd’hui, c’est nous dans l’bolide
J’ai pété quatre années d’salaire, les tits-pe trouvent ça impoli, ouais
Tout sacrifier bah c’est ça nos vies (ça nos vies), billets n’sont pas ceux du Monopoly (‘nopoly)
Regarde les bien, tout est coloré, voiture de luxe, sièges ergonomiques, hey
Tu sais, rien n’est acquis, y a du monde à té-cô (ouh, ouh)
J’suis près du téléphone si y a maille à négocier (ah, ah)

[Pré-refrain : Benab]
Toi, tu voulais la villa et la vie de Gaviria
Ça crie partout sur le rrain-te, ça gé-char à Almeria
C’est rude un peu comme la vida, on a connu miseria
Comme Benze, je crache sur ton rrain-te mais jamais dans la harira

[Refrain : Benab]
Poto, vide la caisse, ouais, faut faire du chiffre
J’suis en jet-ski, j’v’-esqui la pointe du Rif
Loin des murs d’la tess ou des bancs d’la SPIP
J’suis dans toute la ville comme la BAC de nuit

[Couplet 2 : Benab & Mister V]
Qui peut me stoppe dans ma lancée ? Bâtons dans les roues, j’ai avancé
Petit dans l’bloc, j’manigançais, tombé dans l’son, pas dans la C (yah, yah, yah, yah)
Tout Sevran sait, Benab est vrai jusqu’aux lacets
Le comico, j’sais bien où sait, j’fais que du sale mais t’es rincé
J’suis dans tous mes états mais j’vais faire d’la merde
Combien qui t’aiment ? Combien qui t’la mettent ?
J’roulais tranquille dans les rues d’ma ville, quatre-cinq affiches où j’ai vu ma tête
J’les vois juger mon virage, ils en parleront dans 10 ans
Y a qu’au niveau des nuages que j’me sens à la maison
J’ai perdu des potos, j’ai jamais gé-chan, elle veut sa photo, elle m’a vu sur les Champs
J’les fais kiffer, j’ai kické, ouais, j’ai du cran, j’sors d’la cité, j’veux rentrer dans la légende
J’suis un DZ de Sevran les R, forcément, ton gars veut m’voir à terre
J’ai dégainé la paire de TN, pénalty dans la tête, ils ont peur (ils ont peur)

[Pré-refrain : Benab]
Toi, tu voulais la villa et la vie de Gaviria
Ça crie partout sur le rrain-te, ça gé-char à Almeria
C’est rude un peu comme la vida, on a connu miseria
Comme Benze, je crache sur ton rrain-te mais jamais dans la harira

[Refrain : Benab]
Poto, vide la caisse, ouais, faut faire du chiffre
J’suis en jet-ski, j’v’-esqui la pointe du Rif
Loin des murs d’la tess ou des bancs d’la SPIP
J’suis dans toute la ville comme la BAC de nuit

[Outro : tag]
Ah bah ouais Bersa

PARTAGER

PUBLICITE