Privilège Lyrics - Ninho — Covers de Chansons

PAROLES

[Intro]
SNK Music Production
Binks, binks, binks

[Couplet 1]
Mauvais comme l’humain (mauvais comme l’humain), qui veut manger plus qu’autrui (qui veut manger plus qu’autrui)
On connaît les codes, le shit, la beuh, et même les dix contre un (et même les dix contre un)
Parfois j’étais dans les dix, parfois c’était moi tout seul (binks) contre les dix (oh), ou même les quinze
Tout est vérifiable, on sort de la jungle, tout est vérifiable, on sort de la jungle
On s’endormira quand le soleil sera levé (quand le soleil sera levé)
On parlera d’nos ies-v, en espérant qu’elles seront meilleures qu’celles d’avant (qu’elles seront meilleures qu’celles d’avant)
Igo prie, l’argent tu vas le prendre, mais sans la santé t’en profiteras peu
Beaucoup de gris, beaucoup de noirs, beaucoup de sang, très peu de bleus (hey)
J’sortais mon blues, ramenez le blé, un max d’oseille, d’l’amour et d’la paix
La guerre, ça bousille le bénéf’, la guerre, ça bousille le bénéf’
Déclenche en une et tu verras qu’il t’faut des soldats, des sous et des adresses
On n’est pas novices, on a nos six coups, même quand on s’endort bourrés dans les palaces

[Refrain]
J’ai toujours aimé le luxe, les gros moteurs et les privilèges
J’ai toujours aimé la stup, à six heure du matin ça s’ra le raiders
Et moi, j’suis passé du stunt à la Ferrari (à la Ferrari)
Comme toi, j’suis passé par là, c’était d’la même vie (yeah eh)

J’ai toujours aimé le luxe, les gros moteurs et les privilèges
J’ai toujours aimé la stup, à six heure du matin ça s’ra le raiders
Et moi, j’suis passé du stunt à la Ferrari (dans la Ferrari)
Comme toi, j’suis passé par là, c’était d’la même vie (yeah eh)

[Couplet 2]
Ici bas c’est pas gagné (ici bas c’est pas gagné)
On s’ra éprouvé (on s’ra éprouvé, hein)
Et y a qu’les salopes qui veulent tout prouver
Terrain d’à côté, qui aura battu, terrain d’à côté, qui aura battu
Merci à ceux qui poussaient les affaires à des prix raisonnables quand c’était r-du
En haut du tableau que j’me hisse, mais t’oublie as-p si t’as besoin d’PCS (besoin d’PCS)
Sans frein à main j’fais tourner les hélices, j’m’endormirai dans les bravas du déesse
Tout est Gucci, Fendi, Louis Vui’, remplace l’Adidas que j’avais
Dieu merci, ils connaissent tous Johnny, j’t’entends crier “Binks, binks, binks”

[Refrain]
J’ai toujours aimé le luxe, les gros moteurs et les privilèges
J’ai toujours aimé la stup, à six heure du matin ça s’ra le raiders
Et moi, j’suis passé du stunt à la Ferrari (à la Ferrari)
Comme toi, j’suis passé par là, c’était d’la même vie (yeah eh)

J’ai toujours aimé le luxe, les gros moteurs et les privilèges
J’ai toujours aimé la stup, à six heure du matin ça s’ra le raiders
Et moi, j’suis passé du stunt à la Ferrari (dans la Ferrari)
Comme toi, j’suis passé par là, c’était d’la même vie (yeah eh)

[Outro]
(Yuh, uh uh)

PARTAGER

PUBLICITE