Mayday Lyrics - Squidji feat. Captaine Roshi — Covers de Chansons

PAROLES

[Intro : Squidji]
Si j’prie, personne ne viendra m’aider, m’aider
Avant le crash, j’ai crié “Mayday”, “Mayday”
Je suis content qu’les jours de payday, payday
J’n’ai plus trop b’soin de coups d’main, j’crois qu’ça ira mieux demain

[Couplet 1 : Captaine Roshi]
(Sora, sora, sora, sora)
Elle veut ci, elle veut ça, veut qu’j’sois son bébé
Elle gémit, applaudit avec ses fesses, c’est l’pied
J’suis sous tise, j’dis des sotises, [?]
Nez sensible, j’peux sentir, quand faux poto m’fait l’vrai
La roue ner-tour mais pas vite (sora)
Bougez, j’crois c’est mon tour, maintenant
La-uic’ croit qu’on joue mais nan
J’passe à l’épicerie, ce soir, fucked up, j’crois qu’j’vais rentrer [?]
Congolais, moi comme Pepe Kalle j’suis
C’est pour l’argent qu’j’m’épuise
J’prends le num’ d’la dame pour passer l’temps
Son boule un jour, ouais, j’vais l’casser
On prend la kichta, j’viens casqué, la grande caravane est passée
J’suis pas chien, j’aboie pas, jette mortier
J’veux ton biff’, pas ta meuf, jeune mortel (sora)

[Refrain : Squidji]
Si j’prie, personne ne viendra m’aider, m’aider
Avant le crash, j’ai crié “Mayday”, “Mayday”
Je suis content qu’les jours de payday, payday
J’n’ai plus trop b’soin de coups d’main
J’crois qu’ça ira mieux demain
Si j’prie, personne ne viendra m’aider, m’aider
Avant le crash, j’ai crié “Mayday”, “Mayday”
Je suis content qu’les jours de payday, payday
J’n’ai plus trop b’soin de coup d’main
J’crois qu’ça ira mieux demain

[Couplet 2 : Squidji]
Biff’, biff’, biff’, biff’, tout pour le biff’, tout pour la moulaga (sora)
Jeep, faut que je mise, faut que je brasse, j’m’en bats les couilles d’ta gadji
Rien que je stresse, j’suis dans l’mal quand j’suis loin d’ma money
God bless, pardonnes-moi, tous les pêchés que j’ai commis (sora)
Tous les jours, je prends des risques
Tous les jours, je prends des risques
J’bois, puis j’me noies dans un verre de vodka
J’écoute tous les conseils que me donnent mes lauds-sa
Fucked up de cette vie, j’veux vivre la vida loca
Tant de dégâts, avoir la corde au cou
Malgré toutes mes misères, je reste debout
Des mois de galère et des mois sans sous
C’est deux fois plus dur quand on s’sent si seul, verre d’alcool que je bois cul-sec
Les anciens démons veulent m’hypnotiser, j’suis sur le corner et j’suis capuché
Ne baisse pas les bras, n’sois pas misérable, tout est relatif, rien n’est viscéral
J’fume, la substance qui est illégale, j’crime car la vie elle m’a fait du sale
Des tonnes de kichta, pas le minimal, tout est subjectif, rien n’est anormal (yohoho)
J’tue l’temps comme un mélomane, distant, comme un hooligan (shine)
J’suis posé dans l’parking, j’ai perdu ma cons’ dans ma parka
Pixel dans la rétine, les visions d’la money en 4K
4K, j’arrive dans la rée-s’ avec quatre gars
4×4, j’les vois tous petits d’puis le 4×4 (Sora, sora, sora, sora)

[Refrain : Squidji]
Si j’prie, personne ne viendra m’aider, m’aider
Avant le crash, j’ai crié “Mayday”, “Mayday”
Je suis content qu’les jours de payday, payday
J’n’ai plus trop b’soin de coups d’main
J’crois qu’ça ira mieux demain
Si j’prie, personne ne viendra m’aider, m’aider
Avant le crash, j’ai crié “Mayday”, “Mayday”
Je suis content qu’les jours de payday, payday
J’n’ai plus trop b’soin de coups d’main
J’crois qu’ça ira mieux demain

[Outro : Squidji]
J’ai crié “Mayday, mayday, mayday, mayday” fort
J’fais que traîner sur le boule-boule-vard
P’tit gars, jamais je ne payerais, payerais, payerais pour toi
À part mes frères, personne peut veiller, veiller, veiller sur moi
Oh, ohh

PARTAGER

PUBLICITE