William Lyrics - Damso — Covers de Chansons

PAROLES

[Couplet unique]
Sur Instagram, j’reçois des nudes et des numéros
J’aime trop la femme pour en aimer qu’une : mon plus grand défaut
J’aime une femme mais c’est compliqué, c’est très compliqué
Elle sèche ses larmes, elle a abdiqué, sait qu’on va s’quitter
C’est beaucoup plus dur que c’que j’pensais d’avoir un enfant
D’aimer sa mère mais de s’séparer, pour mieux vivre ensemble
Je suis fatigué, il est trois heures du mat’, un 14 décembre
J’écris ce texte avec un cognac, des clopes et des cendres
Je m’réfugie dans mes pensées, pour plus y penser
Mon œil rougit car il est trempé, ensanglanté
J’supplie la vie de m’laisser partir quand ça va très mal
Je prie la nuit, souffre le martyr en attente d’un signal
C’est difficile quand ça d’vient facile, mon cœur a parlé
Ça d’vient difficile même d’en parler donc j’vais plus trop parler
De peur d’être sobre à peur d’être papa, du chemin, j’en ai fait
De rien en poche à Porsche Carrera, du ch’min, j’en ai fait
Même sourire, différentes blessures, même compte, différents montants
La vie, une condamnation, l’amour n’est qu’une caution
J’ai encore baisé sans pote-ca, elle m’dit qu’c’est pas l’même résultat
J’crois qu’c’est à cause de tout ça que j’écris tout ça

[Outro]
Dernier album ou peut-être pas, la vie nous le dira

English Translation “Damso – William”

[Verse]
On Instagram, I get sent nudes and phone numbers
I love the woman gender to much to only love one : my biggest flaw
I love a woman but it’s complicated, it’s very complicated
She dries her tears, she abdicated, know that we’ll break up
It’s way harder then I tought to have a child
To love his mother but to separate, so we can live better together
I am tired, it’s three in the morning, a 14th of December
I write this text with a cognac, some things and ashes
I shelter in my thoughts, so I can’t think about it anymore
My eye gets red ’cause it’s drenched, all bloody
I beg on life to let me go when it gets real tough
I pray at night, suffering as hell waiting for a sign
It’s hard when it becomes easy, my heart has spoken
It becomes hard even to talk about it so I won’t talk too much
From the fear of being sober to fear of being a dad, some road, I’ve traveled
From nothing in my pockets to Porsche Carrera, some road, I’ve traveled
Same smile, different wounds, same account, different amounts
Life, a sentence, love is only a retainer of it
I fucked without a condom again, she tells me it’s not the same result
I think it’s because of all that that I write all that

[Outro]
Last album or maybe not, life will tell us

PARTAGER

PUBLICITE